Bon mes colocataires vous direz surement que voyager avec un chien engendre un certain nombre de tracasseries

Mais tout d’abord je pourrais en dire autant à leur sujet

 

Ces tracasseries ne sont pas insurmontables et c’est bien peu de choses a cote de tous les moments passés ensemble. Ils n’osent pas le dire pour ne pas me faire rougir mais ce voyage ne serait pas le même sans moi.

 

 

Voici depuis les Etats Unis jusqu’au chili puis Brésil les formalités en 2011/2012/2013 au fur et à mesure de notre parcours.

En ce qui concerne l’Amérique du sud ces formalités peuvent variées en fonction de l’humeur du douanier et de l’année, à vous de voir.

 

France/Etats Unis.

 

Pays fortement pet friendly. C’est le paradis pour les chiens car les Etats uniens adorent les chiens, on trouve chez pas mal de commerçants des dogs bar et même des gamelles remplient de croquettes posées à l’entrée des magasins

Depuis la France vers les Etats unis pas de difficultés particulières. Aucune demande de la part d’Air France pour faire rentrer les chiens aux Etats Unis.

Le billet Air France pour les chiens est même accessible (Bordeaux/San Francisco 200 euros pour un chien de 22 kg)

 

 

A faire au départ de France.

1/ Etre à jour au niveau des vaccins contre la rage

2/ être tatoue et puce

3/ Voir avec le vétérinaire l’intérêt de vacciner votre compagnon  avec le tout nouveau vaccin contre la leishmaniose de Virbac. Ce vaccin était uniquement disponible pour test au Portugal lors de mon départ d’Europe.

4/ Effectuer un tirage anti rabique. Cela permet de prouver que je ne présente pas de signe de rage et que le vaccin est actif. Cela facilitera mon retour en Europe à condition de pouvoir prouver que j’ai été vacciné en temps et en heure pendant mon voyage et jusqu’au retour en Europe.

5/ Faire faire un certificat sanitaire international pour le transit  des animaux de compagnie par le vétérinaire (vérifier que le certificat est bien traduit en anglais)

6/ Faire viser le certificat de bonne santé du vétérinaire par les services vétérinaires départementaux.

Il s’agit d’un document avec un magnifique cachet officiel, cela permet d’attester la véracité du vétérinaire. Les services vétérinaires à l’étranger ne savent évidemment pas lire le français mais un cachet officiel impressionne toujours le douanier local.

 

 

Arrivée aux Etats unis

Arrivée à l’aéroport de San Francisco, mes colocataires m ‘ont récupéré alors que j’attendais sagement à côté des valises.

Les clichés ont la vie dure. Et bien non, il n’y a pas de quarantaine aux Etat Unis pour les chiens venant d’Europe.

Par contre sur place par respect pour le pays d’accueil la laisse est fortement conseillée et le ramassage de mes crottes obligatoire. Il existe dans de nombreux parc des distributeurs qui eux contrairement à la France, contiennent toujours des sachets plastiques.

 

Mexique

Frontière de New Laredo, passage de deux barrages fixes.

Le premier a la frontière avec fouille du véhicule, mes colocataires ont dû me faire sortir du camping-car pour que le chien anti-drogue puisse inspecter le véhicule.

 

L’autre quelques kilomètres plus loin sans fouille. Le douanier mangeait quelque chose qui ressemblait a du pop corn et visiblement on l’embêtait

 

Dans les deux cas aucune question sur mon compte. Nous avons donc passé 3 mois au Mexique sans aucun problème, visiblement les mexicains ont d’autres chats a fouetter et je ne les intéresse pas.

 

Belize.

Attention pour le Belize c'est un peu particulier.

 

Normalement il faut demander une autorisation écrite avant de rentrer sur le territoire.

Le formulaire doit être quelque part sur un site obscur du gouvernement du Belize

 

Mais on doit pouvoir faire différemment

1/ il faut laisser son véhicule avec le chien sur le parking avant de passer la frontière.

2/ faire tamponner les passeports des humains a la douane

3/ demander le bureau de l'agriculture pour une importation temporaire d'animal

4/ se rendre dans le bureau sans le chien mais avec le plus de documents possible pour leur en mettre plein la vue (passeport, certificat de bonne santé français, preuve des vaccinations contre la rage, tirage anti rabique...)

5/il se peut qu'il demande à voir le chien pour l'inspecter et dans ce cas seulement apporter le chien

 

Ne sachant pas tout cela mes colocataires m‘ont apporté avec eux dans le bureau des services vétérinaires pour demander une autorisation d’entrée sur le territoire et ont dû payer une amende pour importation illégale d’animal de 60 US dollars

 

Ils ont donc payé une amende et une inspection de chien qui n'a pas eu lieu puisque le vétérinaire ne m‘a même pas regardé.

De plus ils ont bien photocopié mon carnet de santé mais uniquement les pages ou mon colocataire colle les pastilles autocollantes sur le traitement contre les puces Frontline et non les différents vaccins.

 

Comme souvent les plus incompétents se révèlent les plus emmerdants

 

 

Guatemala, Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica.

Apres le Belize, il existe une union douanière entre Guatemala, Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica.

Il s’agit du Marché Commun Centraméricain (MCCA), celui-ci a édité un formulaire standardisé et unique pour l’ensemble des pays adhérents

Guatemala, Salvador, Honduras

Pour ces trois pays aucune demande de la part des douaniers, il faut dire que mes colocataires étaient un peu stressés par leurs formalités personnelles et qu’ils ont tout fait pour que je ne montre pas trop le bout de mon museau.

Pas vu pas pris les douaniers ne savaient pas que j’existais, de toute façon on ne faisait que passer dans ses pays.

 

Nicaragua

Frontières Las Manos

A l’entrée du Nicaragua mes colocataires se sont adressés au bureau del ministerio agropecuario y forestal pour demander une Autorizacion de transito internacional y regional de envios y mercancias agropecuario

Les bureaux pour les passeports d’humains se trouvent à droite et ceux du ministerio agropecuario y forestal sur la droite au premier étage. Oui pour nous les chiens c’est le ministère de l’agriculture comme si j’avais une tête de tomate ou de concombre.

Prix du document en 2012 : 131 cordobas

 

Costa Rica

Les douaniers n’ont rien demandé lors de mon entrée sur le territoire par contre il faut un certificat de bonne santé rédigé par un vétérinaire et un certificat d’exportation (certificado de exportacion de perros y gatos) pour ma sortie du territoire

 

La demande du certificat d’exportation a été faite par le vétérinaire qui a effectué le certificat de bonne santé auprès de SENASA (servicio nacional de salud animal) du mag (ministerio de agricultura y ganaderia de Costa Rica)à Cartago près de San Jose.

Il s’agit du Dr Mario Araya Gomez tel (506) 2552 – 1880 ou 2592 - 1880, sa clinique se trouve dans le centre de Cartago, sur le côté du estadio Fello Meza.

 

L’autorisation de sortie est valable uniquement 30 jours à compter de la date d’édition.

Prix du document en 2012 : 4992  colones

 

 

Panama

Si vous voyager avec un compagnon a quatre pattes mieux vaux passer par la frontière de Paso Canoas région de Chiriqui côté pacifique

Une fois passé la frontière, il faut demander  les bureaux du Mida.

Les bureaux du Mida (ministerio de desarrollo agropecuario direccion nacional de cuarentena)  se trouvent à Paso Canoas sur la panaméricaine juste après la frontière  sur la gauche

 

Le vétérinaire et le Dr Nathaniel Kadoch il est très sympa tel (507) 727 – 6501/05

 

C’est un peu laborieux et long car les formalités sont les mêmes que vous importiez un ou une centaine de chiens

Vous êtes considéré comme un importateur professionnel et il faut une adresse sur place.

L’adresse nous l’avons trouvé dans un guide touristique, il s’agissait en fait de l’adresse d’un hôtel.

 

Dans le cas du panama il existe deux documents. Un pour l’entrée et pour la sortie du territoire

Pour l’entrée il s’agit de la licencia fito zoosanitaria de importacion o transito cout 6 US dollars

Pour la sortie il s’agit de la licencia fito zoosanitaria de exportacion cout 5 US dollars

 

Les deux peuvent être fait au même moment c’est-à-dire lors de l’entrée sur le territoire.

Avantage une seule formalité.

Inconvénient il faut connaitre à l’avance la ville de sortie du territoire (en avion c’est panama city en bateau c’est plus aléatoire)

 

 

Panama/Colombie

Le passage Panama/Colombie est un peu délicat

 

Au départ de Panama

Vous le savez peut être il n’y a pas de route donc c’est soit le bateau soit l’avion avec Copa.

Dans notre cas cela sera l’avion et c’est là que les ennuis commencent

Toujours ma théorie les plus incompétents se révèlent les plus emmerdants

 

Pas de transport de chien pendant la saison haute (au  minimum décembre janvier

C’était justement notre cas. Une agence Copa nous avais certifié par erreur que cela ne poserait pas de problème de me faire voyager en soute aux dates souhaitées.

Mes colocataires on fait le forcing jusqu’à ce que Copa accepte de me faire partir.

Contrairement a ce qui était prévu je n’ai pas voyagé dans le même avion que mes colocataires, mais dans un avion de  transport de marchandises ou cargo. Cout environ 200 US dollars.

Du coup, je suis partie après mes colocataires et de l’ancien aéroport qui se trouve à cote du nouveau. Copa a sous traite mon transport auprès d’Avianca, et donc si Copa ne veut pas faire voyager votre compagnon, il y a peut-être une possibilité avec Avianca.

 

La compagnie aérienne a exigé tout en tas de documents

- photo du chien / de la cage / chien dans la cage/

- dimensions et poids de la cage / et du chien

- papiers entrée Panama

- certificat vétérinaire de bonne santé

- copie vaccins...

Cela avait l’air sérieux…

 

Pour au final m’oublier à l’aéroport de Panama.

Je suis donc arrivée avec une journée de retard sur l’horaire prévu et non pas au terminal de la compagnie Copa mais Avianca. Comprenne qui pourra

Deux jours de trajet au lieu d’un seul, aucune excuse, aucune explication. La SNCF est battue à plate couture

 

 

Arrivée en Colombie

 

Une fois arrivée en Colombie, mes colocataires m’ont récupéré dans le même aéroport (Cartagena aeropuerto Rafael nunez). La procédure à suivre est la suivante :

 

1/ se rendre au service vétérinaire de l’aéroport ICA (Instituto Colombiano Agropecuario). Il se trouve juste en sortant sur la droite. Celui-ci donne la somme à payer ainsi qu’un numéro de compte.

 

2/ Aller régler la somme  dans une banque. Cela tombe bien il y en a une juste a en sortant de l’aéroport sur la gauche

 

3/ Attendre le chien cote marchandise et récupérer tous les docs de voyage. C’est sur la gauche en sortant de l’aéroport, après les taxis et la banque a environ 300 mètres.

Votre compagnon lui ne pourra pas encore sortir à ce moment-là.

 

4/ Aller de nouveau aux services vétérinaires pour récupérer le certificado de inspeccion sanitaria de animales

 

5/ Une fois les documents récupéré auprès de l’ICA se rendre de nouveau dans les bureaux de la compagnie aérienne pour récupérer votre compagnon

Dans notre cas il y avait un complément à payer à Avianca pour l’édition des docs.

 

Equateur

Arrivant à la frontière mon colocataire a demandé comment faire pour importer un chien en Equateur, réponse du douanier il faut demander l’autorisation au chauffeur du bus.

Apres lui avoir expliqué que je voyageais en voiture particulière et que je possédais tous les vaccins le douaniers a répondu que l’on a besoin de rien d’autre.

Aucune formalité à l’entrée et aucune à la sortie.

 

Pérou

En arrivant sur le parking de la douane les douaniers ont conseillé à mes colocataires de ne rien dire sur moi lors des formalités de rentrer sur le territoire.

 

Chili

Très simple, d'une efficacité très germanique il suffit de présenter le carnet du chien avec les vaccins, une autorisation rapide et gratuite est délivrée par les douanes, le tout avec le sourire.

 

Argentine

Entrée par la frontière de Jama

il faut se rendre dans les bureaux de la SENASA pour demander un permiso internacional, l'informatique ne fonctionne pas après une longue attente, l'officier décide de faire le document manuellement.

Attention l'autorisation est payante.

Sortie par l'aéroport de Buenos aires

La sortie est complexe et c'est très difficile de passer a cote car il y a un contrôle a l'aéroport

1/ Il faut se rendre a la SENASA a puerto madero pour vérifier les formalités et les délais du certificat de bonne sante (il doit être très récent, quelques jours de mémoire ) demander le nom d'un vétérinaire qui fera un certificat de bonne sante.

2/ Avec le certificat et le carnet de sante du chien revenir a la SENASA qui rédige une facture.

3/ effectuer un paiement a la caisse de la SENASA

4/ revenir récupérer l'autorisation

5/ le jour du départ faire des photocopie des documents (carnet de sante du chien, passeport propriétaire, document de la SENASA) se rendre dans les bureaux de la SENASA a l'aéroport pour demander el permiso de embarque de animales vivos. Les bureaux de la SENASA se trouvent au fond de l'aéroport sur la droite.

6/ La SENASA de l'aéroport rédigé une facture qu'il faut régler a l'agence d'el banco de la nacion située dans l'aéroport.

7/ avec le reçu revenir a la SENASA de l'aéroport pour récupérer l'autorisation "permiso de embarque de animales vivos"